Alee

En 1991 lors des Quartiers en Trans, dans le cadre des Transmusicales de Rennes, Alee assiste à son premier concert, Daddy Yod et Assassin, qui font naître chez lui l'envie aussi de faire la scène. Les oreilles grandes ouvertes sur la scène hip hop, il découvre au fil des émissions Rap Line tous les artistes qui la composent. C'est ainsi que rapidement il monte son premier groupe T5A. Avec quelques chansons écrites la rage au cœur, ils s'essaient sur les scènes locales, puis en 1994 les Quartiers en Trans leur proposent de faire partie d'une compilation avec d'autres groupes du cru. La chanson Attiré par le vrai, largement diffusée sur toutes les ondes est vendue à 60 000 exemplaires. Mais leur gloire ne dure que le temps d'un single, tout s'arrête ensuite. Alee ne se laisse pas abattre, en 1997, il remonte un groupe de rap sur les cendres de T5A Les nouveaux nés. L'envie d'écrire et de monter sur scène est intacte. Toujours aux Transmusicales, Bruno Green producteur des deux premiers albums de Miossec les découvre et leur propose de venir travailler avec lui quelques jours en studio. Il en sort un maxi 4 titres N'oublie pas.
Mais l'année suivante, DJ Chap dépose les platines, Alee se retrouve seul et s'essaie à la musique assistée par ordinateur pour continuer à mettre en musique ses textes. Devant l'échec, il décide de d’apprendre la guitare. N'ayant aucune connaissance en musique, il commence à gratter avec une vieille méthode conseillée par un ami guitariste. Quelques accords suffisent pour poser les premiers textes. Ayant toujours rappé, c'est ainsi qu'il pose naturellement ses mots sur sa guitare.
La découverte de ce nouvel univers appelle un nouveau départ, tout reprendre à zéro. Avec une nouvelle formation plus acoustique, Alee sort un nouvel album Allons enfants en 2006.
De concerts solos en scènes partagées avec le MAP et ZEP, La Rue Kétanou, Mr Roux, Karpatt ou Zebda dernièrement, Alee poursuit sa route. La prochaine étape après le live enregistré au 4bis était logiquement un album studio. Notre petit beur breton s'est exilé jusqu'au Pays de Galles au Monmow Valley Studio pour enregistrer les nouvelles compositions. Avec Jeoffrey Arnone, musicien d'HK et les Saltimbanks à la réalisation, Alee continuera de distiller son regard sur le monde, un regard tendre sur l'enfance et plus mordant sur nos errances.