Nicolas Jules

Plébiscité par tous les grands festivals, Nicolas Jules fait sensation avec sa chevelure en bataille, sa belle gueule lunaire, sa voix de séducteur et son humour décapant. Il craque sur le rock anglophone mais aussi sur les disques de Brassens.

Cette ambivalence reste une constante de ses goûts musicaux, qui englobent aussi bien Tom Waits que Jacques Brel, les Rolling Stones que Trenet, Noir Désir que Gainsbourg Ses musiques ne se laissent pas aisément enfermer dans un genre précis. Elles se distinguent par leur sens mélodique et leur facilité à se mettre au service d'un goût prononcé pour l'écriture.

Volontiers provocateur - mais en douceur - il joue avec les mots pour confronter les apparences à l'envers du décor. Sur scène il accentue cette impression en utilisant ses expériences théâtrales antérieures. Jouant sur les silences, les apartés, les brisures, les accidents, il concocte un véritable spectacle perpétuellement sur le fil et instaure une complicité rare avec le public.

Comédien, chanteur, Nicolas Jules oscille entre burlesque, poésie, cris et douceur. Une présence scénique inhabituelle, les pieds qui martèlent le sol et les mains caressantes sur une vieille Gibson électrique. Et toujours cette façon si particulière d'interpeller le public. On ne sait plus si c'est de la chanson rock, blues, jazz, ou du théâtre. à vrai dire on s'en fout.