Santiago

Santiago crée « The Mantis », duo rock produit par Yarol Poupaud. Puis, il initie un nouveau projet et part en quête d’autres rythmes, sur d’autres continents. Il construit son propre folklore s'inspirant des musiques de transe de différents pays - Madagascar, Sahel, Arménie, Amérique du Sud... Ses textes, en français, résonnent comme des épopées médiévales. Il enregistre l’EP « L’Aurore », signe chez Gonzaï Records et forme le groupe SANTIAGO. Il joue son "Folklore Post Apocalyptique" : un rock psychédélique qui prend racine dans les musiques cérémonielles, mais aussi dans le son des groupes oubliés des années 60, 70, 80. Un seul but, atteindre la transe.