Sèbe

☼ Chanson acoustique décomplexée ☼

Sèbe écrit des histoires avec son âme et sa guitare. L'écriture est franche et personnelle, et elle épouse les tempéraments du jeune homme... bien loin d'être parfait. C'est cynique, tendre, décalé et sans concessions.

Depuis la nuit des temps Sèbe à toujours souhaité faire de la musique. et écrire des histoires, avec son âme en bandoulière, et sa guitare en bois. Sèbe chante pour exister, il confond volontairement les verbes vivre et créer. Ce qui donne parfois un peu le vertige tant l'écriture est franche et personnelle et épouse les tempéraments du jeune homme... bien loin d'être parfait.

Il commença donc à gâcher des chansons de Nirvâna, de Punk Rock, d'Elliott Smith, de Mano Solo. à l'âge de 14 ans, dans sa chambre, en autodidacte flemmard.

Il fut dans la foulée pris d'amour pour la lecture. Et comprit de suite le rôle évident qu'aller jouer l'écriture dans sa vie. Il s'évertua à imiter ses idoles : Brel, Dominique A, Souchon, Mano Solo et Daho pour en comprendre les codes. Et tenter timidement de Faire, un peu comme eux.

Ses projets musicaux se multiplièrent mais n'eurent jamais d'impact réel... il s'est tout de même frotté à divers accompagnements auprès de SMACS régionales, fit des premières parties clinquantes (Coeur de Pirate, Les innocents, IRMA, Airnadette, Oldelaf, Luce, Mathieu Boogaerts). Joué sur le plateau D'Europe1 pour le concours Jeune Talent 2013, et même au Casino de Paris, en tant que guitariste. Il a également été Lauréat du concours Esprit musique organisé par la Caisse D'épargne, fait la première partie de Zaz au Splendid de Lille, une tournée en Chine.
Mais La Réalité du propos ne trompait personne, et cela allait forcer le destin de ses activités musicales précédentes... on ne parlait pas d'existence jusqu'alors dans la création, mais bien seulement de "projet"... l'essence n'y était pas... et le carburant s'épuisait avec une évidence froide.

Apres ce constat, Sèbe décida de se relancer en solo en faisant confiance à son intuition. Il fit table rase du passé avec un spectacle tout neuf, personnel, et engageant rédigé l'année dernière. (MAI17) Il décide donc d'anéantir ses envies de succès et de tenter de faire de sa vie une oeuvre d'art. Et ainsi découvrir, exploiter et jouir de ce nouvel espace de liberté. Avec pour seuls moteurs le
plaisir d'écrire, et de le partager aux spectateurs.

(Biographie officielle rédigée par Sèbe)