Viktor Coup ?K

Viktor Coup ?K a été pendant plus de dix ans la voix, la plume, le leader du groupe Kalash (trois disques et une centaine de dates au compteur !). Venant du rap, ils se sont tournés vers un mélange Rock Rap ayant pour ambition de participer à renouveler le genre de la chanson à texte.
S’il poursuit aujourd’hui sa route musicale en solo sous le pseudonyme de Viktor Coup ?K, c’est dans une quête de liberté artistique totale, pour aboutir véritablement à la musique qu’il a en tête, et dont on apercevait déjà les prémices sur le dernier disque de Kalash « La valse des invisibles ».

Il s'attelle à créer des « îles sans péage », des petits morceaux d’espoir oscillant entre beat Hip-Hop, mélodie rock et « bidouillages electro ». Il mélange de plus en plus chant et rap, s’il est plus emprunt de musique anglo-saxonne, il se sent proche des climats de Bashung. Il travaille d’ailleurs avec Yan Pechin, guitariste des derniers albums de l’artiste.

Viktor Coup ?K est accueilli en résidence à Mains d’Oeuvres pour créer son premier disque solo, dont l’idée centrale repose sur « l’esthétique du choc » : choc entre un réalisme dur, emprunt de gouaille verlanisée ou argotique et surréalisme « rock » avec des images plus abstraites. Choc entre battement urbain mécanique et rythmiques tribales acoustiques.

Depuis une dizaine d’années, dans les quartiers populaires, Viktor Coup ?K encadre aussi des ateliers d’écriture. Il est responsable des ateliers musicaux pour l’association La Sierra Prod. S’il prend toujours un plaisir énorme à échanger autour du rap, ses ateliers se veulent une passerelle entre les genres avec toujours cette exigence littéraire qui caractérise ses créations : la passion de « bichonner » les mots mis en musique, l’exigence portée au contenu, au sens des paroles. Grâce à l’appui de Mains d’Oeuvres, Viktor Coup ?K a l’occasion de transmettre à des jeunes cette passion qui a dessiné sa vie.