« C’est la rentrée dans les pourtours
C’est la honte à tous les péages
Les enculés sont de retour
Leur persistance me fout la rage » (Philippe Muray, Les Belles Lettres,2003)

C’est la rentrée pour le Mégaphone Tour aussi. Sur cette tournée sud-ouest qui s’étalera du 6 au 21 novembre, on retrouvera Bertrand Louis qui interprète des textes de Philippe Muray. Le monde actuel va mal, Muray écrivait toute l’horreur que lui inspirait ses contemporains. Bertrand Louis, musicien élégant, donne une nouvelle vie en musique à ces textes. Incontournable !
Mais comme le Mégaphone Tour vise à mélanger les artistes et les genres, Hildebrandt complétera le plateau. L’ancien chanteur de Coup d’Marron s’est orienté vers des ambiances pop, mâtinées de new-wave britannique. A la guitare électrique, accompagné de samples et de boucles, Hildebrandt puise son inspiration dans l’intime, sans complaisance, sans fausse pudeur.
C’est Jesers qui sera le troisième membre de l’équipée. Slameur made in Mulhouse, ses textes sont, au contraire des deux autres artistes, à vocation universaliste, un appel à l’ouverture et à la tolérance.
Trois artistes, trois styles musicaux, et surtout trois façons très différentes d’aborder la chanson. Quelle potion magique sortira de ce drôle de tube à essai qu’est le Mégaphone Tour? Quels artistes se découvriront des affinités? Partageront-ils la scène pour jouer ensemble malgré ces différences évidentes? Allez les découvrir pour avoir la réponse en live entre le 6 et le 21 novembre.

Écrit par Laurent Coudol.
http://www.froggydelight.com/